Héroïnes, portraits de yoginis


Amina Gheziel


Une vie de yoga ce n’est pas seulement une vie d’introspection, c’est aussi par bonheur une vie de rencontres. Ces rencontres me sont précieuses. Il se trouve que les disciples du yoga les plus assidues, dont il m’a été donné de croiser le chemin, sont des femmes. Tout naturellement, j’ai souhaité partager une série d’entretiens qu’elles ont eu la gentillesse de m’accorder et de l’intituler « Héroïnes, portraits de yoginis ». D’abord, pour leur témoigner mon admiration, mon amitié, mais aussi pour partager avec vous leurs parcours, leurs réflexions et leurs aspirations qui je l’espère, éveilleront chez certaines et certains d’entre vous, comme un signe de reconnaissance de leur propre chemin et l’envie de se jeter corps et âme dans la voie du yoga.

J’ai l’immense plaisir de partager aujourd’hui l’autoportrait d’une jeune femme sensible et forte. J’adore le texte qu’Amina m’a fait parvenir. Elle s’y livre telle qu’elle est, chacun de ses mots sonne juste. J’admire chez Amina la détermination dont elle fait preuve et l’intégrité qui l’anime. Je me souviens avec tendresse de nos premières rencontres, son hésitation à se considérer comme une yogini à part entière. La pudeur est une élégance qui lui va bien. Et puis, l’évidence de sa vocation a fini par emporter l’ombre du dernier doute. Je sais sa puissance et la beauté du chemin qu’elle s’est ouvert.


Voici ce qu’elle m’a confié…

Qui es-tu?


Je m'appelle Amina, je suis une jeune française d'origine algérienne de 28 ans.

Née à Paris, j'ai grandie et passé la majeure partie de ma vie en Picardie. Ensuite, à 19 ans je suis partie vivre quelques années dans le sud ouest de la France. Et à 24 ans, a commencé l'aventure parisienne...


Je suis de ces enfants dits "déracinés" ou "instables". De ceux qui se sentent en famille avec une personne rencontrée depuis cinq minutes parce que l'atmosphère est chaleureuse et authentique. De ceux pour qui l'Amour est le seul moteur digne d'intérêt. Ces émotifs, enthousiastes de la vie, ces observateurs contemplatifs, ces amoureux irrationnels...


Alors, ces dix dernières années, au gré du vent et des rencontres j'ai, comme tout naturellement, évoluée dans le monde de la restauration. Le premier boulot qui s'est

présenté à moi, fait de ces situations et rencontres toujours plus diversifiées, qu'étonnantes. Une aventure humaine très riche, qui me donnait le sentiment tant

désiré d'appartenir à une communauté.

J'ai commencé a développer un intérêt vif pour le goût et ses palettes d'expression, de bonnes bases en oenologie, je me suis ensuite formé à la mixologie...bla-bla-bla

Sauf que...


J'avais complètement éludée la question ! "Qui suis-je ?"

Au début de ma jeune vie d'adulte, j'avais bien tenté quelques études, et quelques questionnements autour de ce que pourrait être mon projet de vie, ma mission dans ce monde : allant d'échecs en difficultés, j'ai fini par me résigner et me laisser porter au gré des opportunités qui voulaient bien se présenter.

A la rentrée 2019, plus que jamais cette question est revenue résonner avec une intensité toute particulière. Je n'étais ni à ma place, ni heureuse, ni utile

dans ce rôle, ni cohérente au regard des idées qui m'animent.

Alors j'ai quitté une relation qui me rendait malheureuse, et démissionné d'un travail qui ne m'épanouissait pas.

Et comme si l'Univers m'y encourageait, au moment ou j'ai eu le plus besoin de temps et de réflexion, le monde s'est arrêté de tourner...


Quelle a été ta première rencontre avec le yoga ?


Je pense que ma première rencontre avec le yoga vient de mon amie Mégane Carlota. D'une session de postures entre copines et d'une séance d'aquagym inoubliable (AHAH).

J'ai fait un peu de vinyasa yoga avec une application et en studio par la suite. Mon intérêt était encore assez superficiel : je reprenais confiance en mon corps,

j'avais perdu un peu de poids. Et j'étais convaincue que ça me permettrait de me lancer pour faire du surf avec moins de difficultés et d'appréhension...

Alors, ma véritable rencontre avec le yoga c'est fin novembre 2019 : quand j'ai rencontré Laurent et son enseignement, c'est un véritable univers qui s'est déployé.

Dans l'épaisse confusion que pouvait être ma vie à cette étape, ça été comme une porte lumineuse qui s'est ouverte.

Je suis sortie du premier cours réalisant que je n'avais jamais fait de yoga avant ce jour là, dans un état de plénitude. Le mois suivant, avec mon amie Mégane, nous commencions notre sadhana.

Pour quelles raisons continues-tu aujourd'hui à pratiquer le yoga ?


En très peu de temps, le yoga est devenu essentiel à ma vie.

Il m'a reconnecté à moi-même, à une essence dont j'avais oublié la saveur. Celle qui m'habitait enfant, et qui me permettait de croire que tout est possible.

Le yoga donne du sens, de la profondeur à mes réflexions. Il donne de la cohérence à mes engagements.

Il a fait ressurgir des envies que j'avais étouffées par peur de nouveaux échecs. Il me fait rencontrer et découvrir une culture et une philosophie incroyablement riche.

Il m'apprend a aimer tous les êtres sensibles d'une meilleure façon. Il donne un regard neuf à toute chose...

Du moins, c'est de cette façon que je le vis. Evidemment, c'est encore le tout début de cette belle expérience. Et c'est un engagement du quotidien, avec ces jours avec et sans. Mais, je peux déjà vous dire que cette histoire c'est vraiment pour la vie !

Si un(e) ami(e) te demande ce qu'est le yoga, que lui réponds-tu ?


Je lui dirais que c'est une question que je me pose souvent aussi. Et que je suis une trop jeune yogini pour lui en donner une réponse satisfaisante et éclairée.

Je lui dirais aussi, sans doute, que le yoga est bien loin de se limiter à nos conceptions occidentales... et que n'ayant pas encore mis les pieds en Inde à ce jour, il y a une dimension encore gigantesque que je ne perçois pas.

Je lui dirais aussi a quel point je trouve le sujet fantastique, et qu'il y a sans doute bien plus à comprendre qu'une simple pratique.

Et si je décèle un véritable intérêt de la part de cet(te) ami(e) je lui recommanderais vivement d'aller assister à un cours de Laurent Sindrès!

Quelle est la chose que tu as réalisé dans le yoga et dont tu es la plus fière ?


Que les limites ne sont que le fruit de notre imagination. Et ça fait un bien fou de le réaliser très concrètement !


Lequel, parmi les huit piliers du yoga définis par Patanjali, est le centre de ton attention en ce moment ? Pourquoi ?


Il y a pratique des asanas (les postures), qui me procure énormément plaisir, qui me fait gagner en assurance, en puissance et aimer mon corps.

Mais ce qui est au centre de mon attention c'est le pranayama (contrôle du souffle), car c'est une pratique exigeante au quotidien dont j'ai pu déjà ressentir les bénéfices (l'apaisement du mental notamment). C'est un point sur lequel j'ai besoin de travailler et ne pas lâcher mon attention, avec Pratyahara (le retrait des sens), Dharana (la concentration) et Dyana (la méditation). Qui sont les autres points essentiels sur lesquels j'ai besoin de plus progresser et travailler afin de rejoindre cet état d'unité de chaque instant (AHAH).

Comment envisages-tu la suite de ton aventure dans la voie du yoga ?


Pour ce qui est de la suite "proche", je vais continuer cet engagement intensif dans la voie du yoga. Nourrir ma pratique au maximum. J'aimerais aussi pouvoir partir en Inde.

Je compte suivre aussi les enseignements de Nathalie Bentolila et Laurent Sindrès afin d'être à même de transmettre le yoga à mon tour.

J'envisage différentes formations en parallèle : la Naturopathie, le massage... Aujourd'hui, j'aimerais que mon projet se tourne vers la santé du corps, de l'esprit et de l'environnement.

Pourquoi pas créer un bel espace d'hospitalité dans quelques années autour de cette dynamique?

Souhaites-tu ajouter quelque chose d’important ?


Oui! Un IMMENSE et infini remerciement à Laurent, pour cette fantastique aventure. Pour la générosité de son enseignement, l'authenticité de son engagement, sa bienveillance.

Merci pour cette réalisation. Ce tout nouveau départ. Tu es de ces rencontres qui ont complètement changer le cours de mon existence.


0 vue