Les Corps du Yogi

Mis à jour : 28 oct. 2018


Les 5 koshas enveloppant le soi (atman)

Dans mes cours, j’attire souvent l’attention des élèves sur la finalité des exercices corporels. Le postulat est le suivant : en travaillant sur notre corps physique, nous agissons sur différents plans de notre être et de notre expérience qui vont au-delà de notre corps physique.

Il est aisé de reconnaître en nous différents niveaux de perceptions et de conscience qui vont du plus grossier au plus subtil. Dans cette perspective, la tradition hindoue distingue 3 corps qui se développent autour du soi (l’atman) :

  • Sthula sharira, le corps physique

  • Sukshama sharira, le corps subtil ou corps astral

  • Karana sharira, le corps causal

Ces 3 corps se subdivisent en 5 enveloppes (koshas) que l’on peut décrire comme des revêtements qui les recouvrent.


Sthula Sharira : Le corps physique.

Il est composé par les Mahabhuta (les 5 éléments du monde physique) :

Akasha : L’éther

Vayu : l’air

Tejas : le feu

Ap : l’eau

Prithivi : la terre

Le prana, l’énergie vitale, en maintient la cohésion jusqu’à la mort.

Nous l’expérimentons dans l’état de veille (jagrata).

À ce premier corps est rattaché Anna maya kosha, l’enveloppe ou la couche de nourriture.


Sukshama sharira, le corps subtil.

Il comprend trois enveloppes. La première est Prana maya kosha, la couche d’énergie vitale qui est le corps des techniques respiratoires. C’est là que se situent nos chakras et les nadi, les canaux de circulation de l'énergie vitale.

La seconde est Mano maya kosha, la couche du mental inférieur qui siège dans le cerveau et contrôle les informations reçues. Notre ego altère notre pensée. Le yoga nous aidera à la contrôler pour la canaliser de façon positive et nous débarrasser des désordres intérieurs que l’ego génère.

La troisième est Vijnana maya kosha, la couche du mental supérieur. Elle assure la liaison entre la perception et la révélation de l’intelligence intuitive située de façon symbolique dans la région du coeur. L’intelligence intuitive ayant pour avantage de nous aider à dépasser notre ego.

Le corps subtil est la partie de l’être humain qui transmigre de corps en corps car il est inapte à l’expérience lorsqu’il est désincarné.


Karana sharira, le corps causal.

Il se cache au centre de la structure humaine. C’est le cinquième kosha, Ananda maya kosha, la couche de félicité, de joie.

Dans le corps causal, les guna (les trois qualités de l'énergie) sont en équilibre.

Le corps causal peut être expérimenté dans le 4ème état (turiya), c'est à dire l'état de supra conscience au-delà de l'état de veille (jakarta), l'état de rêve (svapana) et de l'état de sommeil profond (sushupti). La méditation est la voie qui nous mène à turiya.


Ce corps persiste jusqu’à la délivrance finale. C’est de lui que proviennent les deux autres corps.

33 vues